Daroul Ifta
Centre de Recherche et de Fatawa (Avis Juridique Islamique)

Ce qui annule le Jeûne

Réponse : S'il y a eu une jouissance par la masturbation durant le jeûne, alors celui-ci sera annulé. Par contre,il sera obligatoire de remplacer un jour de jeune uniquement (Qadha) et non pas soixante jours consécutifs (Kaffâra).
Il est également important de se repentir sincèrement de cette double faute extrêmement grave que sont: 

  • la masturbation
  • l'annulation d'un jeûne du Ramadhan.
Question répondue par Centre de Recherches et de Fatâwa de la Réunion le 17/03/2016 à 16:17

Le jeûne est annulé seulement si on a vomi volontairement et à pleine bouche. Tout autre cas n'annulera pas le jeûne. (Ahasanoul Fatawa vol.4/pg.433)

Question répondue par Moufti Fayzal Valy le 03/05/2016 à 07:33

Plusieurs cas peuvent se présenter :

  • Si le doigt qui a été introduit est sec, c'est-à dire qu'il n'est pas mouillé ou recouvert d'aucun médicament (ou autre), alors dans ce cas-là, le jeûne ne sera pas annulé.
     
  • Mais, si après avoir retiré complètement ou en partie son doigt, la gynécologue se sert de celui-ci pour pratiquer un autre toucher (sans l'essuyer), à ce moment là, le jeûne de sera rompu.
     
  • Aussi, si dès le début, le doigt de la gynécologue est mouillé ou recouvert d'un médicament quelconque, alors (au premier toucher même) le jeûne sera bien évidemment rompu. ('Aalamguirî/ Jadîd fiqh-é massã'il/ Massāil-é Roza)

Il est donc recommandé de consulter une gynécologue en dehors du mois de Ramadhan, et ce, dans un souci de ne prendre le risque que le jeûne soit annulé. Il est ainsi déconseillé de consulter une gynécologue pendant le mois de Ramadhan en état de jeûne sans aucune nécessité réelle. (Kitâb-oul Fatâwa)

Wa Allâhou A'lam !

Question répondue par Moufti Housman Omarjee le 14/05/2016 à 08:52

Réponse : Pendant le rinçage de la bouche ou le lavage du nez, si l'eau est entré dans la gorge et a été avalée, le jeûne est rompu et on devra remplacer (Qaza) ce jour de jeûne. Il n'est pas nécessaire de faire le Kaffârah, c'est à dire d'accomplir deux mois de jeûnes consécutifs. (Behesti Zewar)

Concernant ces deux points, il est conseillé, pour éviter de rompre le jeûne, de ne pas 'insister" lors de l'accomplissement de ces actes sounnah. Par exemple, il faut éviter "d'inspirer l'eau par le nez profondemment" mais le faire très légérement (voire même juste mettre les doigts humides). De même, plutôt de faire un gargarisme profond, il est préférable de rincer juste la bouche et de bien cracher ensuite.

Wallâhou a'lam

Question répondue par Mufti Yasine Gangat le 13/06/2016 à 17:00
The bottom