Daroul Ifta
Centre de Recherche et de Fatawa (Avis Juridique Islamique)

Le Sacrifice rituel (al Oudh-hiyah)

Oui, il est permis à un enfant non pubère  ayant suffisamment de discernement(qui comprend les conséquences de son geste) de le faire ; le Qourbâni sera valide.

Question répondue par Centre de Recherches et de Fatâwa de la RĂ©union le 22/02/2014 à 09:09

Certaines points doivent être pris en considération :

  1. Bien aiguiser le couteau hors de vue de l’animal,
  2. Ne pas égorger l’animal devant un autre animal,
  3. Allonger l’animal sur son coté gauche, les pattes face à la Quibla. 
  4. Ne pas tarder à égorger l’animal après l’avoir allongé,
  5. Le sacrificateur doit lire le dou’a avant d’égorger l’animal.Ne pas faire quoi que ce soit qui pourrait causer une souffrance à l’animal.
  6. Attendre que l’animal refroidisse avant de le dépecer.
  7. Ne pas séparer la tête du corps en égorgeant l’animal. 
  8. Il n’est pas autorisé de piquer la moelle  épinière ou le cœur après l’avoir égorgé.
    (Al Fiqhoul Islami / Ad Dourrul Moukhtâr / Badâ-i ous Sanâi’)
Question répondue par Centre de Recherches et de Fatâwa de la RĂ©union le 21/02/2014 à 10:56

Non, la viande de l’Oud-hiyah peut être offerte aussi bien aux musulmans qu’aux non-musulmans.
(Fatawa Hindiyya V.300 / P.5)

Question répondue par Centre de Recherches et de Fatâwa de la RĂ©union le 25/02/2014 à 07:50
The bottom