Daroul Ifta
Centre de Recherche et de Fatawa (Avis Juridique Islamique)

Les offres de récompenses en faveur du défunt (ithal ous sawâb)

Il est permis de faire un sacrifice volontaire (nafl) pour une personne (pour le Prophète  (sallallâhou 'alayhi wa sallam) ou un membre de la famille par exemple); la personne obtiendra la récompense du sacrifice. Cependant, on devra se décharger de son propre sacrifice obligatoire (wâdjib) séparément. Le sacrifice pour le compte d'une quelconque autre personne ne suffira pas pour son propre sacrifice obligatoire.

Question répondue par Centre de Recherches et de Fatâwa de la RĂ©union le 25/02/2016 à 11:31
Le suicide est un acte formellement interdit dans la Chari’ah car cela montre en réalité une faiblesse dans la foi au destin. Allah Le Majestueux dit dans le Qour’aan : "… et ne vous tuez pas vous-mêmes. ALLAH, en vérité, est Miséricordieux envers vous. Et quiconque commet cela, par excès et par iniquité, Nous le jetterons au Feu, voilà qui est facile pour Allah."(S.4/V30).
Dans un hadith, le Messager d’Allah (sallallâhou'alayhi wa sallam) dit : "Le fait de damner un croyant équivaut à l'assassiner, le traiter de mécréant équivaut aussi à l'avoir tué; quant à celui qui met fin à sa vie par un objet quelconque, il sera châtié avec lui, au Jour de la Résurrection."(Rapporté par    Boukhari et Mouslim)
Ainsi, le suicidé est compté parmi les transgresseurs des lois d'Allah certes, mais il reste tout de même croyant. C'est pourquoi il est permis d'invoquer Allah pour son pardon, et d'envoyer des récompenses (ithal ous sawâb) en sa faveur. (Ahsanoul Fataawa 206/4)
Question répondue par Centre de Recherches et de Fatâwa de la RĂ©union le 27/04/2016 à 20:14
The bottom