Daroul Ifta
Centre de Recherche et de Fatawa (Avis Juridique Islamique)

La Salât des deux Ide

Il n'est pas permis de faire une congrégation séparée pour ceux qui ont manqué la Salât de Eid. Il n'y aura pas non plus  de Qadha (remplacement) à faire ; De même pour la Salât de Djoum'ah, il n'est pas permis de faire une congrégation (djamaa'ah) séparée pour ceux qui l'ont manquée. Cependant, ils peuvent rejoindre la Salât de Djoum'ah dans une autre mosquée. Sinon, ils accompliront quatre rak'âte de la Salât de Dhohr pour remplacer la Salât de Djoum'ah manqué. (Halbi kabîri pg.564-671 / al hindiyya vol.1 - pg.149-152)

Question répondue par Centre de Recherches et de Fatâwa de la Réunion le 05/05/2016 à 09:32

Selon l’école hanafite, la Salât de Ide est une prière qui ne se fait qu’uniquement en groupe. Ainsi, si une personne manque cette salât avec l’Imâm, elle ne pourra pas la rattraper de façon individuelle, et ce, même si elle a pu assister au sermon (Khoutba).
Toutefois, il est recommandé à cette personne, en rentrant chez elle, de faire deux ou quatre unités de prières surérogatoires (nafl), de la même façon qu’on accomplit habituellement les prières surérogatoires (c’est-à-dire sans faire les takbîr supplémentaires).

Le célèbre juriste hanafi Mouhammad Amîne Ibnou Abidîn écrit :

"فإن عجز صلى أربعا كالضحى "

(« Si quelqu’un n’a pu accomplir salât de Ide, il doit alors accomplir quatre unités de prières
comme pour la salât de Dhouha. »

(Réf : « Radd-oul-Mouthâr » (Volume 3/ Page 49)

Question répondue par Moufti Housman Omarjee le 19/02/2014 à 12:34

En préambule, il convient de savoir que la Salât de Eid est accomplie d'une manière particulière. En effet, on doit prononcer six Takbîr supplémentaires , dans l'ordre suivant :

  • Trois Takbîr au début de la Salât, après avoir débuté la Salât par le Takbîr Tahrîma, avant que l'imâm ne débute la récitation de Al Fâtiha.
  • Trois Takbîr dans la deuxième rak'âte, à la fin de la récitation (de l'imâm) des versets du Qour'aan, avant de prononcer le Takbîr pour aller dans le roukou.

Plusieurs cas de figure peuvent se présenter :

  1. Si la personne arrive lorsque l'imâm est debout dans la première rak'âte en train de réciter le Qour'aan (ce qui signifie que les trois takbir supplémentaires ont été prononcés), alors elle doit débuter sa Salât par le Takbîr Tahrîma (c'est à dire en disant « Allâhou Akbar »), puis prononcer les trois Takbîr supplémentaires et suivre l’Imâm dans sa récitation.
     
  2. Si la personne arrive alors que l’Imâm se trouve dans le roukou, alors elle doit débuter sa Salât par le Takbîr Tahrîma, puis prononcer les trois Takbîr supplémentaires et se joindre à l’Imâm dans le roukou. Cependant, si elle craint de ne pas pouvoir rattraper l’Imâm dans le roukou en disant les trois takbir supplémentaires,

    - alors elle dira uniquement le Takbîr Tahrîma,
    -  ira dans le roukou directement
    -  et prononcera les Takbîr supplémentaires (dans le roukou) à la place du tasbih sans lever les mains.

    Et si l’Imâm s’est relevé du roukou et que la personne n’a pas fini de dire les trois takbir, elle devra abandonner les takbir et se relever avec l’Imâm. Dans ce cas, les takbir non prononcés n’auront plus à être remplacés.

     
  3. Si la personne se joint à l’Imâm dans la seconde rak’âte, alors elle devra remplacer la rak’âte manquée (c'est à dire la première) après avoir fait les salam, et dira les takbir supplémentaires après avoir lu les versets du Qour'aan dans la rak'âte manquée (c'est à dire avant de partir dans le roukou).
     
  4. Si elle se joint à l’Imâm lorsque celui-ci à terminé le roukou de la seconde rak’âte, alors après les salam de l’Imâm, elle devra remplacer les deux rak’âtes manquées avec les six Takbîr supplémentaires de la même façon qu’elle fait la salah de Eid habituellement.
Question répondue par Moufti Fayzal Valy le 10/05/2016 à 04:58
The bottom