Daroul Ifta
Centre de Recherche et de Fatawa (Avis Juridique Islamique)

La prosternation de la récitation (Sadjdat out Tilâwah)

Si une personne n'a pas encore commencé sa salât en Djamâ’ah et elle entend l’Imâm réciter un "âyatous sadjdah" (verset du sadjdah),

  • elle pourra se joindre immédiatement après avoir entendu et accomplir le sadjdat out tilâwah avec l’Imâm.
  • et si elle se joint après que l’Imâm ait fait le sadjdat out tilâwah mais qu’il se trouve toujours dans la même rak’âte, alors il ne sera pas nécessaire au mouqtadi de faire un sadjdat out tilâwah.
  • Par contre, si après avoir entendu, elle ne s’est pas joint dans la même rak’âte, alors elle remplacera un sadjdat out tilâwah après avoir terminé sa salât. 
Question répondue par Mw Bilal Gangat le 17/03/2016 à 16:16

Lire la traduction d’un "âyat ous sadjdah" rend nécessaire (wâdjib) l’accomplissement d’un sadjdat out tilâwah. (Fatawa Alamgiri vol.1 pag.133)

Question répondue par Moufti Louqman Ingar

Question répondue par Centre de Recherches et de Fatâwa de la RĂ©union le 17/03/2016 à 16:17

Il n’est pas wâdjib à la femme en état de haidh ou de Nifaas de faire de sadjdat out tilâwah si elle entend un « âyat ous sadjdah » (verset de la prosternation).

Par contre, si les jours de haidh ou de Nifaas sont terminés et qu’elle ne s’est pas encore purifiée, et qu’elle entend un « âyat ous sadjdah », alors il lui sera wâdjib de faire un sadjdat out tilâwah après s’être purifiée.

Question répondue par Mw Mouhammad Patel

Question répondue par Centre de Recherches et de Fatâwa de la RĂ©union le 02/11/2013 à 11:14
The bottom