Daroul Ifta
Centre de Recherche et de Fatawa (Avis Juridique Islamique)

Les actes qui annulent la Salât

Oui, les pertes blanches annulent le woudhou. Même si elles sont excessives, il faudra à chaque fois refaire le woudhou. Si durant la salât une femme constate qu’elle est entrain d’avoir des pertes blanches, elle devra refaire le woudhou et recommencer la salah.

Cependant si ces pertes sont tellement abondantes que la femme ne trouve pas le temps de faire le woudhou et faire la salah fardh durant le temps complet d’une salât (pour la salât fadjr par exemple : du soubh-saadiq jusqu’au lever du soleil), alors elle sera considérée comme ma’dhour (excusée).

Donc en tant que ma’dhour, elle fera une seule fois le woudhou à l’heure de chaque prière obligatoire et accomplira ensuite, avec ces ablutions, autant de salât qu’elle désire (fardh, sounnate, nafl etc.) pendant cette heure. Son woudhou s’annulera par l’achèvement de l’heure de la salât ou par un des facteurs qui annulent le woudhou (à part les pertes blanches : son 'oudhr). Elle restera en état de ma’dhour tant que son 'oudhr (les pertes blanches) se manifeste au moins une fois après le début de l'heure de la salât obligatoire.

Cependant si son oudhr s'interrompt totalement et il ne se manifeste plus du tout durant toute l'heure de la salât obligatoire, elle perdra le statut de ma'dhoûr.

Question répondue par Moufti Fayzal Valy

Question répondue par Centre de Recherches et de Fatâwa de la RĂ©union le 02/11/2013 à 11:13
The bottom