Daroul Ifta
Centre de Recherche et de Fatawa (Avis Juridique Islamique)

L’apparence physique

Le port de lentilles de contact colorées vise généralement à embellir de façon significative (et souvent ostensible…) l'apparence d'une personne. C'est en effet cela qui motive la préférence accordée à ce genre de verres de contact plutôt qu'aux simples lentilles (non colorées). Partant de cette constatation, il n'est pas permis aux hommes et aux femmes de les porter en public (devant des personnes non mahram), et ce, afin d'éviter que cette forme d'embellissement ne constitue un facteur de tentation (fitna). Par contre, la femme est autorisée à les porter pour son mari et vice-versa.

Question répondue par Centre de Recherches et de Fatâwa de la RĂ©union le 19/02/2014 à 05:50

Réponse : Oui, il est autorisé de mettre de la laque dans ses cheveux, à condition bien sûr qu’elle ne contient aucune substance qui soit considérée -d’après la Chari'a- comme étant impure. Cependant, lors des ablutions, on doit impérativement s’assurer que l’eau puisse atteindre la partie qui se trouve en dessous, sans quoi celles-ci ne seront pas valables. Etant donné que l’acquisition de la pureté rituelle est une des conditions requises pour la validité de la Salât, il nous est donc nécessaire de faire particulièrement attention à cela.

Il ne faut pas oublier que quelque soit la coiffure -permise- adoptée, il est obligatoire à la femme muulmane de se couvrir les cheveux en présence d'hommes étrangers (non mahram).

Question répondue par Moufti Housman Omarjee le 21/02/2014 à 06:48

Réponse : L'Islam autorise et encourage l'homme et la femme à toujours avoir une bonne hygiène et à soigner leur apparence physique ; néanmoins, il ne leur permet pas de modifier celle-ci par pur souci d'embellissement.

Plusieurs règles sont liées à ce principe…

  1. Le recours à la chirurgie esthétique est permis pour un homme ou une femme lorsqu'il s'agit de :
  • supprimer des anomalies physiques gênantes(comme dans le cas, par exemple, d'un enfant qui naît avec un doigt supplémentaire, ou avec un "bec-de-lièvre"…)
     
  • réparer les dommages survenus à cause d'un accident; le Prophète ravait autorisé à 'Arfadja bin As'ad (ra) dont le nez avait été sectionné au cours d'une bataille, d'avoir recours à une sorte de prothèse en or pour remplacer l'organe qu'il avait perdu.

 Ce type de chirurgie est souvent qualifié de "chirurgie réparatrice".

  1. La chirurgie plastique qui est faite dans un but purement esthétique, afin d'embellir les formes de certains organes ou pour atténuer les signes du vieillissement (comme le lifting par exemple), et qui ne repose donc sur aucune nécessité ou besoin, n'est pas permise.
Question répondue par Centre de Recherches et de Fatâwa de la RĂ©union le 23/02/2014 à 08:16

Réponse : Il faudrait, pour pouvoir répondre à votre question, citer de manière précise les ingrédients qui vous semblent douteux, afin de déterminer leur statut (licite/pur ou pas). Néanmoins, il faut savoir d'une manière générale que dans ce type de produits cosmétiques, on peut trouver un certain nombre d'éléments non autorisés comme le "castoréum" ou le "CI 75470" ou "naturel red N°4".    

Question répondue par Moufti Fayzal Valy le 26/04/2016 à 13:54
The bottom