Daroul Ifta
Centre de Recherche et de Fatawa (Avis Juridique Islamique)

L’habillement, la parure

Il n'est pas permis de porter une perruque faite à partir des cheveux humains ou de se faire rajouter de tels cheveux car le Prophète (sallallâhou 'alayhi wa sallam) l'a clairement interdit. Il dit : "Qu'Allah maudisse la femme qui rajoute les (les siens ou ceux des autres) cheveux (avec ceux d'un humain) et la femme qui se fait rajouter les cheveux (avec ceux d'un humain) …" (Sahih Boukhâri)

De même, si la perruque ou le rajout est fait à partir de poils de porc, il sera interdit de la porter à cause du caractère impur de ces poils. Par contre si la perruque ou le rajout des cheveux est fait de poils d'animal (autre que ceux du porc) ou des cheveux synthétiques, il n'y a pas de mal à la porter.

Cependant il est important de rappeler qu'il n'est pas raisonnable de porter une perruque ni se faire rajouter des cheveux sans raison valable. (Ahsanoul fatâwa vol.5-pg.75 / Fatâwa Hindiyya vol.5-pg.358)

Question répondue par Centre de Recherches et de Fatâwa de la RĂ©union le 22/02/2014 à 09:08

Réponse : Il est autorisé d'effectuer ce genre de dégradé dans la mesure où il n'y a pas de différence significative et flagrante entre deux parties des cheveux.

Par contre, il est makrouh (déconseillé) de se faire coiffer, de manière à ce qu'une partie des cheveux soit laissée longue et l'autre partie soit complètement rasée ou coupée à ras ; ou encore, de raser les cheveux à plusieurs endroits de la tête et de les laisser longs à d'autres endroits. Ces deux types de coiffure sont appelés " Qaza' " en arabe, et font l'objet de  mise en garde de la part du Prophète (sallallahou alaihi wassallam), dans deux hadith rapportés par ibn Omar (radhiyallahou 'anhou) :

- Le premier -cité dans Boukhari et Mouslim- précise que Le Prophète (sallallahou alaihi wassallam) a interdit le Qaza'.

- Le deuxième -cité par Nassâï et Abou Daoud- nous apprend que le Bien Aimé d'Allah (sallallahou alaihi wassallam) en voyant un jeune garçon dont la tête était partiellement rasée, interdit cette coiffure en ordonnant de raser tout ou de laisser tout.

Par rapport à ces deux hadith, l'Imâm An Nawawi (rahimahoullah) dit qu'il y a consensus des savants pour considérer cette pratique comme makrouh (déconseillé). (Sharhou Sahih Mouslim An-Nawawi, vol.2)

Question répondue par Moufti Fayzal Valy le 28/05/2016 à 13:39

Réponse : Il est permis au musulman de se teindre les cheveux (ou les sourcils) sous 3 conditions :

     1. La teinture appliquée ne devra pas être de couleur noire.

     2. La teinture appliquée ne devra pas être d'une couleur ne faisant pas partie des couleurs naturelles des cheveux (comme le vert, le bleu etc…)

    3. La teinture appliquée devra être d'une couleur différente que celle qu'avaient les cheveux auparavant.

À la lumière des hadith, il en ressort qu’il est bien (moustahab) de se teindre les cheveux lorsqu'ils blanchissent.

 

Wa Allahou a’lam

Question répondue par Moufti Fayzal Valy le 28/05/2016 à 13:37
The bottom