Daroul Ifta
Centre de Recherche et de Fatawa (Avis Juridique Islamique)

La location

Il n’est pas autorisé à un musulman de louer un local pour une activité complètement illicite (comme un cinéma) ou pour un commerce dont les produits vendus sont dans leur intégralité ou majoritairement hâram (tel une boucherie non musulmane ou encore une brasserie). Le revenu de cette location sera illicite. C’est l’avis des juristes tel qu’il mentionné dans Al Mabsout (Vol.16/Pag.38) ou Chaami (Vol.6/Pag.94).

Cet avis est basé sur un verset du Qour’aan dans lequel Allah dit :

" (...) et ne vous entraidez pas dans le péché et la transgression".

Ce verset stipule clairement qu’il n’est pas permis d’être un intermédiaire dans la réalisation d’un mal de quelque façon que ce soit.

Cependant si un musulman loue son local pour une activité autorisée (vente de vêtements ou autre) et par la suite, le locataire modifie son activité et commence à vendre des article harâm, dans ce cas le musulman loueur ne sera pas fautif. Mais il faudra néanmoins encourager et essayer de convaincre le locataire (bailleur) d’interrompre la vente d’article hâram. Si le locataire refuse, son bail ne devrait pas être renouvelé.

Par contre si le commerce est tel que la majorité des produits est licite à la vente et à la consommation (comme c’est le cas dans l’exemple de la boulangerie citée dans la question), alors les savants autorisent la location du local à un tel locataire.

Question répondue par Centre de Recherches et de Fatâwa de la RĂ©union le 12/10/2013 à 20:13
The bottom